• La Gastronomie de l'Ain

  • Photo by Louis Hansel on Unsplash

  • Read more
Gastronomie de l'Ain

Il est dit du patrimoine de l’Ain, qu’il est d’une grande richesse historique, même si celui-ci a disparu en partie au cours des siècles, mais il n’est pas dit que ce fut le seul dont l’Ain put être fier.
Un autre patrimoine, tout aussi ancien, a depuis des lustres trôné sur les plus grandes tables de France : sa gastronomie et ses produits du terroir.
La réalisation et les travaux de restauration entrepris sur les voies de communication dans l’Ain au cours du XIXème siècle, vont permettre d’écouler les produits agricoles déjà bien réputés pour leur qualité vers les grandes villes tel que Paris, Lyon où viennent s’approvisionner des marchands du sud de la France, Genève.

Les diversités du terroir, une richesse.

La surface agricole de l’Ain représente 47% de la région Rhône-Alpes Auvergne, sa géographie déterminant les différentes filières agricoles.

  • La plaine de l’Ain pour sa production céréalière
  • La Dombes pour ses poissons et l’utilisation des étangs en sol de culture pour la production de colza, et céréales.
  • Le Val de Saône pour l’élevage bovin et le maraichage,
  • La Bresse pour ses volailles,
  • Le Revermont pour ses vignobles,
  • Le Bugey pour son élevage bovin, ses produits laitiers et ses vignobles.
De grands noms de la gastronomie officieront dans l’Ain :

  • Benoit Perrat, grand cuisinier à la cour des rois d’Europe tenait l'Hôtel Moderne à Vonnas. Médaillé d’or à l’exposition gastronomique de Paris en 1927.
  • Marie Bourgeois à Priay, surnommée "La Mère Bourgeois", 3 étoiles au guide Michelin en 1933.
  • Alain Chapel à Mionnay, grand chef cuisinier 3 étoiles au guide Michelin en 1973, tenait le restaurant de ses parents "La Mère Charles ". Un autre grand nom de la gastronomie, Alain Ducasse travaillera chez Alain Chapel.
  • Elisa Blanc et sa belle-fille Paulette Blanc qui tiendra successivement le restaurant " La Mère Blanc", devenu aujourd’hui le "Village Georges Blanc". Georges Blanc, chef 3 étoiles au guide Michelin en 1981, qui poursuit l’aventure gastronomique de la lignée familiale.
  • Cette gastronomie, l’illustre professeur de l’art culinaire, M. Jean Anthelme Brillat-Savarin, nous en parle dans son recueil la Physiologie du gout, ou méditation de gastronomie transcendante. Certes ce livre est ancien, mais ses pensées sont encore reconnues de nos jours.
    En hommage à ce célèbre personnage, Henri Androuët rebaptisera en 1930 un excellent fromage le Brillat-Savarin.
    Il est à noter que de nos jours il ne s’agit plus de la part des Chefs cuisinier de réaliser des menus aussi pantagruéliques comme autrefois sur certaines tables (voir ci-dessous), mais de développer de nouvelles saveurs, sublimer les produits du terroir qui flatteront le palais des gourmets. Il est donc de bon ton, ici, de remercier les producteurs et éleveurs pour leur travail à fournir des produits de qualité, les chefs qui œuvres à leur fourneau en respectant les produits pour nous en faire découvrir les mille et une saveurs de leur passion.
    Exemple d’un menu extrait du « Les classiques de la table » que l’on pouvait retrouver sur la table de M. de Talleyrand :
    • Deux potages
      • Le potage de sagou à la purée de lentilles
      • Le potage aux laitues consommé de volaille
    • Deux relevés de poisson
      • La matelote au vin de Bordeaux,
      • Le cabillaud à l’anglaise
    • Deux grosses pièces
      • Le filet de bœuf à l’italienne,
      • Les perdreaux aux choux et racines glacées
    • Quatre entrées
      • La timbale de nouilles à la reine garnie de Conti,
      • Les filets de lapereaux glacés à la chicorée,
      • L épigramme d’agneau aux concombres,
      • Le fritot de poulets à la Marengo
    • Deux plats de rôt.
      • Le faisan et les ortolans,
      • Les poulets à la reine.
    • Deux relevés de plats de rôt.
      • Le flan de poires à la crème de riz,
      • Le gâteau à la royale.
    • Quatre entremets.
      • Les champignons à la provençale,
      • Les œufs pochés à la purée d’oseille,
      • La gelée de crème de menthe moulée,
      • Le blanc manger à la crème.
LATESTS NEWS

Restauration

L’on trouve une diversité de restaurants allant du gastronomique à la cuisine familiale, le principal étant de travailler des produits frais. L'on trouve des restaurants de campagne proposant des menus de qualité.

A VENIR

Les Marchés

Les marchés des producteurs sont toujours de bons endroits pour y trouver des produits frais et du terroir.

Marchés de l'Ain

Volaille de la Bresse

Les volailles de Bresse, la seule au monde à bénéficier d'un Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) et d'une Appellation d'Origine Protégée (AOP).

Read more

Produits laitiers

L’Ain c’est également des produits laitiers de qualité pour bon nombre protégé par des labels AOC et AOP.

Read more

Vin du Bugey

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis...

Read more

This is title of the news

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis...

by Carine Fox , 19/08/2016

Read more

This is title of the news

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis...

by Carine Fox , 19/08/2016

Read more

This is title of the news

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis...

by Carine Fox , 19/08/2016

Read more

DORMIR


Booking.com
VOYAGER

RECOMMANDÉ


NATURE


LOISIRS

Vous pourriez aussi aimer