iAlpes

  • Alpes Tourisme et Patrimoine

Le Revermont

« . ».


Le Revermont

.

Avis à nos lecteurs : Il s’agit de donner ici une description simplifiée de l’histoire du Bugey.

L'Âge de pierre

L’occupation du Bugey par l’homme, remonte à l’Âge de la pierre, soit 4000 ans avant notre ère, attestée par des gisements retrouvés dans des grottes près d’Ambérieu-en-Bugey, des Hotteaux à Rossillon, et d’autres datant de l’Âge du fer.

L'Epoque Gauloise

L’époque gauloise verra plusieurs peuples s’installer dans le Bugey : Séquanes, Ambarres, Allobroges, Helvètes.

L'Epoque Romaine

L’occupation romaine débute vers l’an 121 av. J.C. par les territoires des Allobroges. En 58 av. J. C. le Bugey est occupé par l’Empire romain, suite à des affrontements entre Séquanais et Eduens, auquel le Sénat romain, pour préserver sa frontière de la Narbonnaise, apporta une solution par l’envoie de César et de ses légions. Il est important de noter qu’à cette même période, les Helvètes, malgré la puissante armée dont il disposait, sous la pression des Germains cherchèrent à s’installer en Gaule. Détruisant tout sur leur passage les Helvètes, arriveront jusqu’à la Saône poursuivit par les six légions de César. S’ensuivra la Bataille de Bibracte, plus exactement Montmort, avec la victoire romaine, la fuite des Helvètes vers le plateau de Langres, forçant le reste des envahisseurs à regagner leur ancien territoire d’Helvétie. Ainsi débutera la Conquête des Gaules par Jules César. Rome ne put résister aux attaques et invasions successives des différentes tribus du nord, l’on vit ainsi de nombreux peuples traverser, s’installer dans la gaule romaine : Suèves, Alains, Vandales, les Huns d’Attila, Wisigoths, Francs, et Burgondes.. De nombreuses traces de cette époque marque encore le territoir du Bugey que l'on peut voir sont: voie romaine à Belley, aqueduc romain de Vieu-en-Valromey, temple romain d'Izernore. D'autres éléments font partie et exposés dans les différents musées, ou lieux privés.

Le Moyen Âge

L’Empereur Henri V du Saint-Empire romain germanique, donnera en 1077 la seigneurie du Bugey à Amédée II de Savoie, que viendra compléter en 1272 la Bresse en dot puis le Revermont cédé par le duc de Bourgogne. L'extension territoriale de la Maison de Savoie sur cette partie de l’Ain, entrainera des dissensions avec le Dauphiné désirant s’aliéner les mêmes territoires, entrainant cinquante ans de guerre entre les deux Maison. Les traités de Paris laisseront à la Savoie les territoires de la rive droite du Rhône ainsi que le Pays de Gex. Partagé entre deux puissantes la Maison de Thoire apparenté aux comtes de Genève, et celle de Coligny , le Haut-Bugey sera acheté par la maison de Savoie aux sires de Thoire-Villard. Le Bugey et la Bresse seront occupés par François 1er en 1536, puis rendu à la Savoie par le traité de Cateau-Cambrésis. Sous Henry IV le traité de Lyon, 17 janvier 1601, rattachera Bresse, Bugey et Pays de Gex à la France.

A nos jours

Le 25 janvier 1790 le département de l'Ain sera officiellement créé, et il sera procédé à l’échange de paroisses avec le Jura.

Back to top