iAlpes

  • Alpes Tourisme et Patrimoine



Moulin Bruno

Jayat.

La restauration du Moulin Bruno, est devenue une passion pour Michel DARNIOT, qui se consacre avec son épouse Irène, à la restauration de ce moulin de 1350, pour en faire un site historique.
Depuis un peu plus dizaine d’année, il y a consacré avec son épouse, ses enfants et ses amis un travail de réhabilitation remarquable.
Lorsque l’on y entre, le voile léger de la farine suspension dans l’air n’y est plus, de même ce ressentit  farineux sur la langue qui existait autrefois, mais le bruit des machines entrainées par la force de l’eau y est  toujours présent. Poulies, engrenages, turbines, tout tournent comme autrefois, et les  larges courroies en cuir se croisent, s’entrecroisent entrainant tous ces mécanismes, comme si le meunier y travaillait encore, d’ailleurs a-t-il vraiment quitté ces lieux ?
Aujourd’hui le moulin est devenu une source d’énergie propre et renouvelable produisant de l’électricité.
Lors de votre visite, votre guide vous  expliquera la vie du moulin et celle de son meunier, jusqu’aux transformations récentes. Vous y verrez une exposition unique de sacs de blé ou farine ayant servis autrefois au transport des céréales.

Visite guidée sur inscription auprès de l’Office de Tourisme ou de M. Michel Darniot.
Toute l’année : Particuliers, visite guidée en Juillet et Août tous les mercredis dès 14h30
Pour les groupe possibilité de pique-niquer au moulin en cas de mauvais temps.
Le Moulin est ouvert pour les Journées du Patrimoine, et des Moulins.
Site labéllisé Patrimoine de France 2013.

M. DARNIOT: +33 (0)474 308 994
Office du Tourisme Montrevel-en-Bresse: +33 (0)474 254 874


Moulin Bruno - Jayat

Aperçue historique du Moulin Bruno - Jayat

C’est aux moines venus s’installer au Monastère de Montmerle-en-Bresse que l’on doit le fantastique essor de ce territoire entre terre et eau, qui était plus souvent sous l’eau que hors de terre.
C’est aux travaux des moines que l’on doit les réalisations pour canaliser la Reyssouze, puis dans le même temps, la construction du Moulin Bruno. Avant la construction celui-ci, du nom du fondateur de l'Ordre des Chartreux à Voiron en Isère, les moines de se voyaient obliger de porter ou faire porter par des charetiers, leurs céréales très loin. Afin de réduire les trajets et les coûts, bénéficiant de la force motrice que pouvait donner la Reyssouze, les moines firent construire vers 1350, le pont et le moulin situé à proximité. Sur le pont figure sur la pierre angulaire des armoiries de l'abbaye, malheureusement laissé à l’abandon.

Recherche d'hôtels
Destination
Date d'arrivée
Date de départ

Autres lieux à visiter