Région

Le Tourisme dans l'Ain



L'Ain, une terre de contraste

L’Ain touristique, c’est avant tout la découverte de régions diverses et variées constituées de plaines et montagnes s’étendant du Val de Saône aux rives du lac Léman, frontières de la Suisse.

  • La Bresse s’étendant de la Saône aux contreforts du Jura, que l’on peut diviser en Bresse bourguignonne, Bresse de l’Ain et Bresse jurassienne.
  • La Dombes qui s’étant également de la Saône à la rivière de l’Ain, et de la plaine du Rhône, dominé par la Côtière, région de Pérouges, Montluel et Meximieux.
  • Le Bugey que délimite le Rhône, l’Ain, et que l’on peut subdiviser en trois voir quatre secteurs : Haut Bugey, Bas Bugey, Petit Bugey, auxquels l’on pourrait rajouter le Valromey. que l'on place entre Haut et Bas Bugey.
  • Pays de Gex que délimite la Franche Comté, la Haute-Savoie, le Bugey et les canton de Genève et canton de Vaud coté Suisse.



Avis à nos lecteurs : Il s’agit ici d'une description simplifiée de l’histoire.

Les premiers occupants

La situation géographique de l’Ain a fait que son histoire a vue l’installation, le passage et la convoitise de plusieurs peuples.
L’axe Nord-Sud : débouché de la vallée du Rhône se poursuivant par le Val de Saône, et l’axe Est-Ouest: des vallées conduisant par delà le Jura et les Alpes et d'autres en direction du centre de la France, une plaine plate et fertile rien de tel pour l’établissement de communautés.
Les événements qui se sont produits dans les provinces voisines, (Helvétie, Allobrogie, Séquanie, et celle des Eduens), ont contribués à des modifications au cours de l’histoire. Carte
Au retrait du glacier du Rhône, l’occupation de l’Ain par des chasseurs et pêcheurs apparait. Des éléments de leurs passage ont été retrouvé, mais le site le plus important comportant mobilier et œuvres d’art furent découvert dans la grotte de la Colombière à Neuville-sur-Saône, classé monument historique en 1936.

L'Epoque Gauloise

L’époque gauloise verra plusieurs peuples s’installer dans l'Ain: Allobroges, Ambarres, Séquanes, Ségusiaves.

L'Epoque Romaine

L’occupation romaine débute vers l’an 121 av. J.C. par les territoires des Allobroges. En 58 av. J. C. le Bugey est occupé par l’Empire romain, suite à des affrontements entre Séquanais et Eduens, auquel le Sénat romain, pour préserver sa frontière de la Narbonnaise, apporta une solution par l’envoie de César et de ses légions. Il est important de noter qu’à cette même période, les Helvètes, malgré la puissante armée dont ils disposaient, sous la pression des Germains cherchèrent à s’installer en Gaule.
Détruisant tout sur leur passage les Helvètes, arriveront jusqu’à la Saône poursuivit par les six légions de César. S’ensuivra la Bataille de Bibracte, plus exactement celle de Montmort, avec la victoire romaine, et la fuite des Helvètes vers le plateau de Langres, forçant le reste des envahisseurs à regagner leur ancien territoire d’Helvétie. Ainsi débutera la Conquête des Gaules par Jules César.Après César, Rome ne put résister aux attaques et invasions successives des différentes tribus du nord, l’on vit ainsi de nombreux peuples traverser, s’installer dans la gaule romaine : Suèves, Alains, Vandales, les Huns d’Attila, Wisigoths, Francs, et Burgondes.De nombreuses traces de cette époque marquent encore le territoire de l’Ain, et que l'on peut voir sont: voie romaine à Belley, aqueduc romain de Vieu-en-Valromey, temple romain d'Izernore.D'autres éléments sont exposés dans les différents musées, ou en des lieux privés non accessibles au publique.

Le Moyen Âge

L’Empereur Henri V du Saint-Empire romain germanique, donnera en 1077 la seigneurie du Bugey à Amédée II de Savoie, que viendra compléter en 1272 la Bresse en dot puis le Revermont cédé par le duc de Bourgogne. L'extension territoriale de la Maison de Savoie sur cette partie de l’Ain, entrainera des dissensions avec le Dauphiné désirant s’aliéner les mêmes territoires, entrainant cinquante ans de guerre entre les deux Maison. Les traités de Paris laisseront à la Savoie les territoires de la rive droite du Rhône ainsi que le Pays de Gex. Partagé entre deux puissantes la Maison de Thoire apparenté aux comtes de Genève, et celle de Coligny , le Haut-Bugey sera acheté par la maison de Savoie aux sires de Thoire-Villard. Le Bugey et la Bresse seront occupés par François 1er en 1536, puis rendu à la Savoie par le traité de Cateau-Cambrésis. Sous Henry IV le traité de Lyon, 17 janvier 1601, rattachera Bresse, Bugey et Pays de Gex à la France.

A nos jours

Le 25 janvier 1790 le département de l'Ain sera officiellement créé, et il sera procédé à l’échange de paroisses avec le Jura.

Back to top

Paysage à Cézeyriat, Ain
Lac du Lit au Roi, Ain
Miribel, Ain
Top 3 des sites à visiter
# Ville Site
Pérouges Cité médiévale
Brou Monastère royal
Châtillon-sur-Chalaronne Village médiéval

A voir aussi

Abbaye d'Ambronay


Découvrir

Grottes du Cerdon


Découvrir

Ars-sur-Forment


Découvrir

HEBERGEMENTS


Booking.com

CAMPING


VILLAGE CLUB


VACANCES CLUB


TRANSPORT


VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER