• Visite Incontournable

    Pérouges, cité médiévale


    Médiévale de Pérouges, Ain

    Situé au sud-ouest de l’Ain, à moins d’une heure de Lyon dans la région de la Côtière de l’Ain, la Cité médiévale fortifiée de Pérouges, seule ville qui est conservée sa physionomie du moyen-âge, est l’une des plus belles visites du département.

    Un village fortifiè

    Construit en rond sur une élévation dominant la plaine de l’Ain, le village est remarquable et laisse entrevoir son passé moyenâgeux avec ses remparts, sa barbacane, l’église forteresse, ses portes et tours fortifiées. Construit en rond sur une élévation dominant la plaine de l’Ain, le village est remarquable et laisse entrevoir son passé moyenâgeux avec ses remparts, sa barbacane, l’église forteresse, ses portes et tours fortifiées. Son ensemble architectural lui a valu d’être nommé Plus Beaux Villages de France, et plusieurs anciennes maisons classées au titre des Monuments Historiques dès 1921.

    L’entrée de la cité se fait par trois accès, la Porte d’En-Bas, la Porte d’En Haut, et la rue de la Tour.
    De la première porte vous accéderez à l’emplacement de la Barbacane, première défense de la cité, puis à l’église forteresse construite dès le XVe siècle, percées d'ouvertures de tirs.

    Pérouges, fête médiévale
    © iAlpes. Fête médiévale
    Pérouges fête médiévale, troubadour
    © iAlpes Fête médiévale

    La seconde porte, la Porte d’En-Haut, vous donne accès à une étroite ruelle empierrée faisant le tour du village, celle des Rondes, bordées de maisons présentant diverses styles d’architecture au fil des reconstructions : fenêtres à croisée et à menaux, portes plein cintre surbaissées, l'ensemble de ces constructions n'utilisent que 3 matériaux : la pierre, la brique et le bois.
    Pérouges à servi de décors pour de nombreux films, principalement de cap et d'épée comme Les Trois Mousquetaires, Angélique Marquise des Anges, Mandrin, et des séries télévisées.

  • A voir:

  • LES VISITES

    La Porte d'En-Haut

    Porte surmontée d'une haute tour carré avec ses machicoulis, dont la clé de voute présente les armes de la ville "de gueules aux Dragon d'or" et une l'inscription ci-dessous.

    "Perogiæ, Perogiarum, urbs imprenabilis ! Coquinati Delphinali venerunt et non potuerunt comprehendere illam, attamen importaverunt portas et gonos. Diabolus importat illos !"
    "Pérouges des Pérougiens. ville imprenable. Les coquins dauphinois sont venus et n’ont pu la prendre. Ils emporté les portes et les gonds. Que le diable les emporte !"

    Église forteresse

    L’église fut bâtie au XVe siècle contre les remparts dans un but de défensif. L’on peut y voir des meurtrières. Et un chemin de ronde au-dessus de la voute latérale.

    Les habitants pour se défendre avaient fait des travaux extraordinaires à leurs fortifications ils avaient démoli une église dédiée à saint Georges qui était hors de la ville et en avaient employé les matériaux à réparer les tours et les murs de la ville.

    La Maison du Prince

    La maison des Princes de Savoie, l'une des belles demeures de Pérouges, classée au titre des monuments historique en 1921. Elle abrite le Musée du Comité du vieux Pérouges.

    L’histoire de Pérouges remonte, sans doute avant, au vu des découvertes retrouvées dans les environs. De l’époque gallo-romaine subsiste la base d’une grosse tour, démolie en 1794. Le pays sera occupé par les Burgondes, les Francs avant de faire parti du premier royaume de Bourgogne. Au moyen-âge, Pérouges sera dans l’ancien comté de Forez et de Lyon, qui l’inféodèrent vers 1100 à Guichard d Anthon, puissante famille du Viennois, qui passera à Hugues de Genève seigneur en titre de la baronnie de Gex, fils cadets du comte de Genève, enfin aux Dauphins du Viennois puis échangé avec d’autres terres aux comtes puis aux ducs de Savoie, qui séjournèrent lors de venue dans cette demeure.

    l'Hortulus

    Il s’agit d’un petit jardin tel qu’il existait au moyen-âge, divisé en carré.

    • Le carrée des simples ou l'herbularius, la trousse à pharmacie naturelle
    • Le carrée des plantes magiques ou jardin des sorcières : plantes réputées d’autrefois en sorcellerie
    • Le potager ou hortus dans lequel l’on cultivait les plantes alimentaires
    • Le Jardin de Marie, celui-ci consacré aux fleurs et végétaux lors des célébrations des cultes.

    Place du Tilleul

    Place du Tilleul, autrefois place des Halles, où se tenait les marchés de la ville, à présent y trône fièrement un Sully,

    La disposition de la place au centre de la ville, avec des rues transversales en rayon, permettait un déploiement rapide vers les murs d’enceinte en cas d’attaque. A l'intérieur de la ville, certaines maisons maisons fortifiées possédaient des bretèches.

    Le Musée

    Notre prochaine visite.

    This is title of the news

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis...

    Read more

    This is title of the news

    Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis...

    by Carine Fox , 19/08/2016

    Read more

    Contact Informations

    AUTRES VISITES

    Tombeau de Phillibert le Beau, Comte de Savoie

    Monastère royal de Brou


    Brou, un temple dédié à un amour éternel.

    Un patrimoine d'exeption.

    Découvrir

    Parc des Oiseaux


    Parc ornithologique.

    Le monde des oiseaux

    Découvrir

    Meilleures Visites


    Monastère royal de Brou

    Monument préféré des français.


    Domaine des Saveurs

    Domaine des Saveurs, site musée culturel de la Bresse


    Pérouges

    Classé parmis les plus beaux villages de France.


    Parc des oiseaux

    Le plus important et plus diversifié d'Europe


    Château des Allymes

    Ancien château fort du XIVᵉ siècle


    Grotte du Cerdon

    Grotte et parc de loisirs préhistoriques

    HEBERGEMENTS


    Booking.com

    VOYAGER


    VACANCES


    VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER